Brochure

Par Dans SEC Commentaires fermés sur Brochure

SOCIÉTÉ EUROPÉENNE DE CULTURE

villa-heriot

Villa Hériot, Giudecca 54 P (Zitelle), I-30133 Venise
Tél. 041/5230210 Fax 041/5231033
courriel : info@societaeuropeacultura.it
site internet : www.societaeuropeacultura.it
Siège légal et international, présidence, secrétariat
général, rédaction, administration, archives, bibliothèque

Fondateur : UMBERTO CAMPAGNOLO
Président : UMBERTO MARGIOTTA
Premier Vice-Président :
Vice-Présidents :  ALEXANDER KUDRYAVTSEV (Russie), DIEGO VALADÉS (Mexique)
Secrétaire général international : MICHELLE CAMPAGNOLO BOUVIER
Directeur de «COMPRENDRE» : GIUSEPPE GALASSO

THÈMES TRAITÉS dans la dernière vingtaine d’années

Pluralité des cultures, cohésion des sociétés et « civilisation de l’universel » ― Tolérance entre théorie et réalité aujourd’hui ― L’Europe de la culture dans le nouveau climat Est-Ouest (1988) ― Le dialogue : de l’affirmation du principe à sa réalisation ― Nouvelle Europe et politique de la culture (1990) ― Raison d’État et raison de l’homme à la fin du XXe siècle ― Scissions, clivages, nouvelles agrégations ― Conflits armés, foyers de tension dans l’après-guerre froide, culture (1994) ― Interdépendance, ingérence, solidarité et politique de la culture ― Tendances désagrégatrices et globalisatrices dans la société d’aujourd’hui ― « Une paix qui n’ait pas pour alternative la guerre » : le cas de l’Europe.


Sous le titre général du Cinquantenaire (1950-2000)

POUR UNE POLITIQUE DE L’HOMME

thèmes rétrospectifs et prospectifs

Droits de l’homme et ingérence humanitaire ― L’exigence de démocratie comme critère de légitimation internationale et comme facteur de paix ― Dialogue œcuménique et dialogue entre monde laïc et monde religieux ― Nouvelle approche du rapport Nord-Sud au sein de l’économie globale ― Le rôle croissant de la société civile comme sujet politique et la politique de la culture ― Volonté d’intégration et d’élargissement dans l’Union Européenne.

La culture et les cultures, en Europe et au-delà (2003) – Le dialogue intra-européen entre l’Est et l’Ouest : nouveaux défis (2004) – De l’Union européenne à l’union des Européens (2005). – La politique de la culture dans le dialogue des civilisations – Valeurs européennes et communication (2006) – Les crises de notre présent et la référence éthique. Appel au dialogue (2007)

Membres

Environ 1500 dans une soixantaine de pays de l’Europe, Est et Ouest et de l’Amérique, Nord et Sud. Représentant toutes les disciplines et convictions, les membres sont appelés à un dialogue exigeant qui porte précisément sur les divergences de vues, dans la volonté de les dépasser pour arriver par la politique de la culture à une action commune en réponse aux grands défis de l’aujourd’hui.

Centres nationaux et locaux

Une douzaine, lesquels se gérant de façon autonome, ont pour tâche, au niveau national ou local, de faire connaître et de promouvoir la Société, sa pensée et son action.

Au siège,

Bibliothèque

6000 volumes (ouvrages des membres, sciences sociales…), nombreux périodiques ; ouverture au public : mardi, jeudi, 10-13 h.

Archives

Il leur est reconnue, selon la loi italienne, la qualité d’être « di notevole interesse storico ».

Consistance : 200 m. linéaires.

Sections : actes de la fondation – élaboration statuts – procès-verbaux réunions statutaires de tous les organes : Assemblée générale, Conseil exécutif… – documentation sur les initiatives spéciales – rédaction «Comprendre» – correspondance membres en activité – dossiers membres défunts – revue de presse –photothèque – collection enregistrements audio – œuvres graphiques.

Secrétariat général international, juin 2007


logo


Finalités

La Société Européenne de Culture, en institution qui réunit étude et action, s’occupe du rapport entre la culture et la politique.

Par ses recherches et sa réflexion toujours reprises sur les développements généraux du moment présent, elle vise à dégager des objectifs prioritaires pour une culture qui se reconnaît des responsabilités éthico-politiques dans le sens de la compréhension, de la collaboration et de la paix, auxquelles contribuer à travers un dialogue authentique.

Elle a donné à cet engagement un fondement théorique à partir du concept de politique de la culture, dont elle continue à approfondir les raisons, alors qu’elle s’emploie à en diffuser la connaissance et la pratique.

Définitions

(tirées de textes du fondateur)

« Le dialogue sera conçu comme le processus spirituel déterminé par la rencontre de deux idées différentes qui tendent à une vérité commune. »

« La politique de la culture suppose l’essence morale et la réalité sociale de la culture… Elle se situe dans l’espace à la fois idéal et réel qui existe entre deux moments historiques, l’un présent et l’autre futur, et elle a conscience de devoir contribuer à la création de ce dernier… »

« Une paix qui ait la même valeur pour tous. »


le logo évoque « la cité de l’homme », « connais-toi toi-même », le dialogue


logo100

Constitution, développement

La S.E.C. s’est formellement constituée à Venise en 1950. Mais à partir de 1946 déjà, lorsqu’Umberto Campagnolo présenta aux premières Rencontres internationales de Genève son projet d’une société européenne de culture, l’idée fut accueillie avec faveur par nombre de créateurs, parmi les plus représentatifs d’alors : sortir de la « tour d’ivoire » pour opérer collégialement sur la scène publique, non pas en tant qu’inféodés, mais au nom des valeurs universelles de la culture. Idéalement, l’initiateur voyait cette institution « comme l’organe de la fonction sociale actuelle de la culture. Une fonction essentiellement de paix et de liberté, paix et liberté liées de façon indissoluble parce qu’absolument interdépendantes… Et il ajoutait : Cette conception plutôt nouvelle de la culture a pénétré dans beaucoup d’esprits et le sens de leur responsabilité s’affirme toujours plus efficacement chez les hommes de culture ». S’y reconnurent en effet des personnalités telles : Julien Benda, J.D. Bernal, André Breton, Marc Chagall, Benedetto Croce, Eugenio d’Ors, Mircea Eliade, Jaroslaw Iwaszkiewicz, Karl Barth, Thomas Mann, François Mauriac, Giuseppe Ungaretti, Hans Urs von Balthasar, Giorgio La Pira, Henri Matisse, Jean-Paul
Sartre…

Pendant les longues années de la guerre froide, la Société s’est employée à défendre le principe du dialogue et efforcée de maintenir effectivement ouvert le dialogue Est-Ouest.

Sans jamais négliger la thématique européenne, elle a pareillement été portée par les développements actuels à s’interroger sur les nombreuses questions liées aux phénomènes de la mondialisation.

comprendre

«COMPRENDRE»
revue de politique de la culture
et
organe de la Société Européenne de Culture
fondée en 1950
Directeurs (successivement) : Umberto Campagnolo, Norberto Bobbio, Giuseppe Galasso

Volumes parus :

Universalité de la culture
La construction et l’usage de la bombe atomique
La culture et le rideau de fer
Existence d’une crise de l’art
Signification morale et politique du dialogue
Crise totalitaire et politique de la culture
Réalité de l’Europe
Puissance et culture : le nouveau continent
Puissance soviétique, communisme et culture
L’Empire britannique, problème de civilisation
L’humanisme, aujourd’hui
Civilisation et Christianisme
L’accession de la Chine au rang de grande puissance
L’Inde dans le dialogue des civilisations
Entrée de l’Afrique dans l’histoire
La « question internationale »
La « guerre froide »
Culture et religion
Le problème d’une autorité politique mondiale
Coexistence pacifique, compétition idéologique, dialogue
L’O.N.U., les États et l’opinion publique
Démocratie et culture
La contestation dans les limites de la raison
L’engagement historique de l’homme de culture
Crise et utopie
Guerre et combat moral
Le sens de l’histoire
Éthique et politique
Violence et dialogue
L’Europe, réalité d’une utopie
L’Europa, la cultura, la pace
Index général (nos 1-50), première partie

parmi les collaborateurs : N. Abbagnano, J. L. Adams, A. Angelopoulos, E. Bloch, N. Bobbio, J. Carner, J. Daniélou, I. Ehrenbourg, O. Elytis, C. J. Friedrich, A. Gide, K. Jaspers, A. C. Jemolo, A. Kastler, J. Lacroix, R. Maheu, G. alipiero, C. Morgan, E. Morin, L. Mumford, J. Needham, J. R. Nelson, P. Neruda, B. Pasternak, F. Perroux, P. Ricoeur, A. Schaff, A. Schweitzer, L. S. Senghor, S. Spender, J. Torres Bodet, Vercors, J. Wahl, L. Zea.

Valeurs | Accueil

Les commentaires sont clos.